Rester là à t’attendre, c’est comme attendre l’hiver.